Séjour multipêche dans l’Allier

Eric s'est vu offrir par ses proches un stage de 3 jours de pêche. A réception de son bon cadeau, il m'a contacté et m'a fait par de son souhait : un séjour multipêche dans l'Allier aussi varié que possible.

Jour 1 : Carpe à la grande canne avec un vent à 50km/h

Eric pêche habituellement la truite au toc et les carnassiers aux leurres. Aussi quand je lui ai parlé de la pêche en carpodrome, je n'ai pas senti un enthousiasme débordant de sa part. Néanmoins, il a décidé de me faire confiance et nous nous sommes donc retrouvés au carpodrome fédéral de Rocles pour ce premier jour de pêche.

Séjour multipêche, carpodrome

Les conditions climatiques déplorables... froid, vent et averses conjuguées à la pleine lune ne laissaient par présager d'une session de pêche mémorables. Le vent nous a même contraints à remplacer la grande canne par un montage franglaise sur une canne télescopique de 5m ! Pourtant Eric a réussi une pêche plus qu'honorable au pellet traînant sur le fond.

Jour 2 : 1er mai, ouverture du carnassier

Ce premier mai frisquet, nous nous sommes retrouvés au bord du plan d'eau de Vieure où de nombreux pêcheurs avaient posé leurs lignes à vif dès l'aube. L'absence totale d'activité des poissons nous a rapidement poussés vers d'autres lieux. En forêt de Tronçais, plusieurs grands plans d'eau promettaient de meilleurs conditions. Malheureusement, là aussi, les poissons étaient en grève... Jusqu'en fin d'après-midi. Et là, miracle ! Eric a enchaîné brochets, perches et black-bass jusqu'au soir !

Séjour multipêche, pêche aux leurres

Séjour multipêche, pêche aux leurres

Séjour multipêche, pêche aux leurres

Jour 3 : pêche en canoë sur l'Allier

Le troisième et dernier jour de stage a été consacré à la pêche aux leurres en canoë. Le débit de la rivière supérieur à 110m3/s et l'eau encore froide pour la saison ont rendu les poisson léthargiques jusqu'en début d'après-midi. Le soleil faisant son oeuvre, les poissons sont progressivement entrés en activité sur les quelques zones calmes et peu profondes, là où l'eau se réchauffait le plus vite. Quelques chevesnes et brochets se sont décidés à attaquer les leurres maniés par Eric.

Séjour multipêche, pêche aux leurres

Mais c'est surtout le spectacle de l'Allier au printemps qu'Eric retiendra de cette journée. Sternes naines, hirondelles de rivage, balbuzards, bernaches nous ont offert de magnifiques moments. Le point d'orgue est venu sous la forme d'un castor qui a décidé de traverser un bras de rivière 20 mètres devant notre canoë !

Séjour multipêche, pêche aux leurres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu