Guide de pêche international

Guide de pêche international, plus qu’un métier, une passion

Manu Bizel, guide de pêche international

Être guide de pêche international, c’est avoir la passion pour moteur. C’est avant toutes choses, aimer partager et transmettre.

Ainsi, bien avant les considérations techniques et l’expérience de pêcheur, c’est vouloir vivre des moments de complicité et d’échanges.

Vous pensez certainement que ces moments peuvent se vivre aussi bien en France. Sans doute !

Mais je vous garantis que l’intensité n’est pas la même. En effet, recevoir un groupe de passionnés à l’étranger crée immédiatement un lien bien plus fort.


Séjour de pêche en Hollande

Recevoir ses clients comme des amis… ce qu’ils deviendront la plupart du temps !

L’expérience m’a prouvé que plus on donne et plus on reçoit. Ainsi je ne fais jamais de rétention d’information. Je réponds à toutes les questions et je partage toute mon expérience.

Aussi je suis largement payé en retour. En effet, l’essentiel de l’expérience d’un guide de pêche international lui vient des échanges avec ses clients !


Guide de pêche international : tout faire pour la réussite de ses clients

Brochet de polders

Les bases du métiers : bien connaître ses destinations, maîtriser la logistique, être un bon technicien, savoir évaluer et accompagner chaque pêcheur… Autant de notions indispensables mais pas suffisantes !

Il faut surtout avoir chevillé au corps l’envie de bien faire et de bien recevoir.


Guide de pêche international en Hollande

Bien connaître ses destinations

Je connais très bien les destinations sur lesquelles j’exerce. Les spots, les saisons, les variations météo influent sur la pêche. Quand un pêcheur vient pour quelques jours, il est important de ne pas perdre de temps. Par conséquent il faut savoir où l’emmener en fonction des conditions du moment.

C’est pourquoi je passe beaucoup de temps à prospecter. Aussi , c’est pour cette raison que j’arrive toujours quelques jours avant mes clients.

De plus toutes les destinations ne conviennent pas à tout le monde. Je vous conseille de lire Voyage de pêche au brochet, choisir sa destination.


Hébergements pêche aux Pays-Bas

Maîtriser la logistique

L’hébergement, la restauration, les temps de transports sont des éléments que l’on peut maîtriser… Contrairement à la nature.

Donc si la pêche peut ne pas être à la hauteur, tout ce qu’on peut maîtriser doit l’être !

C’est pourquoi, j’attache une importance particulière à la qualité des hébergements, des repas. Aussi je m’efforce de réduire les temps de transport autant que possible.

Aussi pour faciliter la vie de mes clients, je prête des cannes (SMITH NX4). Ainsi je leur évite le casse-tête des cannes en transport aérien.


Manu Bizel, guide de pêche international

Maîtriser la technique

Cela peut apparaître comme une évidence. Mais le guide doit avoir la maîtrise des techniques qu’il veut transmettre.

C’est aussi la garantie d’avoir des solutions quand il faut s’adapter à des conditions particulières.


Manu Bizel, moniteur guide de pêche

Comprendre et accompagner chaque pêcheur

Tout le monde n’arrive pas avec le même bagage technique. De plus, chacun a ses habitudes de pêche liées aux secteurs qu’il fréquente.

Mon travail consiste à donner à chacun des conseils personnalisés qu’il pourra comprendre et appliquer. En effet, je ne crois pas aux formules miracles qui conviendront à tous.


Le métier le plus gratifiant : guide de pêche international

Evidemment, certains clients pêcheurs rentrent en France avec une petite frustration… pas assez de poissons, pas assez gros… Mais la plupart d’entre eux repartent avec des souvenirs plein la tête et l’irrépressible envie de revenir. Voir ses clients devenir des amis et les retrouver régulièrement est une très grande satisfaction. Témoignages de clients pêcheurs.

Voyage de pêche

Les valeurs du guide de pêche international

Coaching pêche

Disponibilité

Selon les destinations, je guide des groupes de 2 à 6 pêcheurs. Aussi je m’attache à passer le temps nécessaire avec chacun d’entre eux.

Parce que chacun vit individuellement une expérience de groupe. Chacun doit sentir qu’il est considéré. Débutant ou pêcheur confirmé, soyez sûr que je serai là à plein temps pour vous guider.


Doublé de brochets suédois

Partage

Que vous intégriez un groupe ou que vous veniez entre amis, j’essaie toujours de créer une ambiance propice au partage.

En séjour de pêche, il n’y a pas de place pour la compétition… ou alors très amicale pour jouer l’apéritif !

Chacun vient avec son expérience, et tous s’enrichissent de la partager.


Guide de pêche international, le respect du poisson

Ethique

Le respect des gens implique le respect de la nature et donc du poisson.

En voyage de pêche, nous pratiquons évidemment le no-kill intégral.


Bonne humeur

Enfin, je n’oublie jamais que nous sommes à la pêche. Même si c’est mon boulot, ça reste un loisir et donc une détente.

Les sourires et les rires partagés sont indissociables de la réussite d’un voyage de pêche !