Pêche en canoë d’automne

Octobre et novembre sur l'Allier sont des mois souvent difficiles. Mais quand les conditions sont réunies, c'est l'occasion de toucher de beaux brochets !

Pêche en canoë d'automne : le brochet en priorité

Sur l'Allier à cette période de l'année, les perches et chevesnes deviennent difficiles à trouver quand l'eau se refroidit. La recherche du silure devient elle aussi plus aléatoire. Le brochet par contre est en pleine activité.

Surveiller les niveaux d'eau et la température

Si l'eau reste basse, claire et froide, les poissons restent souvent calés et les touches sont vraiment très rares. Par contre, si la pluie fait monter le niveau et trouble un peu l'eau... c'est le moment d'aller provoquer les gros becs. Si en plus un rayon de soleil adoucit un peu les températures, il ne faut pas manquer le rendez-vous.

Brochet en canoë l'automne

La pêche aux big baits, aux leurres souples et au spinnerbait sont alors les moyens les plus efficaces pour faire sortir les brochets, calés contre les bordures on postés dans les reculées calmes de la rivière.

Si vous ne craigniez pas le froid ni la pluie, je vous propose de découvrir cette pêche exigeante et difficile mais tellement magique quand un beau brochet vient ramasser violemment votre spinner à 1 mètre du canoë !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu